Miti, c'est aussi

Autour de miti

Miti investit avec trois partenaires dans la haute pression

La société nantaise, spécialiste de la crevette élaborée, vient d'investir dans la plus grosse installation haute pression de l’hexagone. La machine signée du leader mondiale Avure, affiche un tube de 100 litres (soit à peu près le double des équipements déjà installés en France).

Et elle ne le fait pas seule. Pour réaliser cet investissement de 1 million d'euros, quatre sociétés du Grand Ouest, toutes spécialistes des produits traiteur, se sont réunies dans le consortium HPP Atlantique : Miti, Fleury Michon, Les Salaisons Jean-Pierre Tallec et HP Fruits. L'outil qui est entré en fonction au mois de juin est pour le moment hébergé chez Miti, au Min de Nantes, « mais il devrait rejoindre le nouveau pôle agroalimentaire de Nantes, avec le déménagement du Min d'ici à 2018 », explique Pierre Rofino, président de la société Miti. « Nous associer a permis d'acheter un modèle plus gros et d'assez grande capacité », relate le dirigeant. Chez Miti, la technologie haute pression est d'abord utilisée pour « pasteuriser à froid ». « Cette technique de décontamination nous permet d'allonger les durées de vie des produits sans utiliser de conservateur », détaille-t-il. Autre intérêt, « elle intervient sur la structuration au niveau des protéines dans le produit. Nos crevettes crues sont ainsi plus croquantes », note-t-il.